• N'est pas SDF qui le souhaite réellement...

     

    N'est pas SDF qui le souhaite réellement...

     

    ... bon, j'y vais un peu fort, mais je peux, je connais le problème...

     

    N'est pas SDF qui le souhaite reellement...

    Voyons certaines raisons ou facteurs, qui nous poussent, et qui peuvent vous poussez à être SDF, un bien grand et petit mot !!! Tout d'abord, ce fameux mot, un petit 3 lettres qui englobe déjà tous ce que les politiques ne connaissent pas ou prou... tout ce la société a tendance à rejeter … dont les SDF font partie... car ils se sentent dans ce système...

     

    SDF, c'est la frontière de la séparation douloureuse et non prévue - sinon tu ne serais pas dans la rue mais chez tes parents ou ton frangin...-, c'est la frontière de la précarité, la frontière de la survie, de la vie au jour le jour, c’est la frontière de l'alcoolisme, de la drogue... il faut le dire... c'est la frontière avec TOI MEME... le NO MAN'S LAND, ou tant de monde vas...

     

    Ainsi, pour un petit MOT de 3 lettres, tu as déjà une foule d'origine de MAUX différents...

    Trop cool la société, le fait de vivre ensemble nous sépare déjà par le MAL ETRE qui peux nous toucher... car quand je disais, n'est pas SDF qui le souhaite réellement, je tiens à vous faire réagir, dans le sens ou ce mot comporte un non sens...

    En terme sociaux justement... qu'elle est la pire des choses que de coller une étiquette à un individu ? Est-ce l'étoile jaune du Clochard ? la pancarte du Sans-abri ? Le nuage fumeux du Shitoman ? La gueularde du Pinté ? Alors, qu’en réalité, le SDF se sent le cœur encore plus fragile que d’habitude et qu’il aspire à une RECONNAISSANCE en tant qu’individu NORMAL et non qu’en tant que SDF victime du système social… le SDF n’a pas envie d’être un SDF… non non, je ne me contredis pas, je m’amuse juste à Philosopher… Il y a MAL ETRE… Actuellement, la société s’occupe de l’ ETRE mais pas du MAL… dans le sens maux au pluriel… en témoignent les foyers…

     

    N'est pas SDF qui le souhaite reellement...

     

    Comment devenir SDF ? Hein… c’est la question que ce pose BHL sans doute… Ah ah, je blague !!! Je me pouf de rire ! Nos chers Philosophes…. Maintenant qu’ils font de la politique, on est sauvé !!!!??? Alors, dans le sens maintenant ou il devient SDF, cet individu à part entière, intègre à la société, se désolidarise juste un moment … parfois de quelques jours, quelques semaines, qui peuvent allez jusqu'à des mois ou des années, le piège est là… il le VEUX pour sa tranquillité, sa sécurité, son respect envers sa volonté d’acceptation*, son bien être, sa réflexion intérieur… un besoin de solitude pour mieux se retrouver dans la société… j’ai vu de nombreux cas… ceux sont des gens comme vous et moi… pas une sous couche de la société comme on voudrais nous le faire croire ! Non des gens fermes et déterminés ! Qui ont des convictions même bien souvent ! Pas des mollassons et sans but précis de la vie comme les clichés des médias ! Ils ont les même envies et besoins ! Mais comment faire une fois que tu en es là ? Tu sort ton PC et tu fais les petites annonces ?

     

    N'est pas SDF qui le souhaite reellement...

    Tout à l’heure, je parlais de « son respect en sa volonté d’acceptation », il faudrait que je reformule cela, mais le principe est là… Nombreux individus dans la société se font écraser et pour certains, il n’est plus possible de résister… pour éviter de monter encore plus dans un conflit quotidien… la fuite s’impose.. et la c’est la Bérézina, la retraite de 1940, l’effondrement qui va dans le sens positif de la DELIVRANCE même si la galère est la derrière… J’ai entendu parler de nombreux cas, dont certains maintenant préfèrent vivre dans leur voiture plutôt que d’être dans un appartement ou une maison avec quelqu’un… bien la preuve d’un besoin de sécurisation du SOI INTERIEUR… preuve qu’un petit chez soi est bien mieux qu’un grand chez les autres…

     

    Comment cela peut-il être ? Car ce n’est pas le club de rencontre d’hommes et de femmes, de couples aussi, qui se sont dit, tient, faisons un club du dimanche et appelons le « les SDF » ! Tout cela n’est qu’une couche de peinture fraîche de quelques 20 ans qui regroupait des MOTS de la société d’alors… conflits familiaux, perte de son travail, violence physiques, violence verbales… tout cela lié à un DESIR DE SOLITUDE, fuir ses problèmes… et pour cela, une dépendance est bien utile… le SDF tombe (ou peu tomber) dans la dépendance à l’alcool, à la drogue...

     

    Car quelqu’un de solitaire, n’a pas forcement envie d’être totalement seul, il a un besoin de moments parfois seul mais bien souvent, c’est le cas dans les foyers, les SDF, sont bien contents de se retrouver entre eux ! Certains préféreraient un dîner avec Claudia Schiffer… mais ils sont réalistes… ils croient plus aux Contes de Fée… comme ils ne croient plus trop en eux même… ils ont le doute, en tout cas… Il y a d’ailleurs une entraide DANS LA GALERE… car au moins là, ils savent que l’autre est sur la même longueur d’onde, il y a là une RECONNAISSANCE de la galère… rien que cela, c’est déjà stabilisant mais c’est un gros piège car on se retrouve en sécurité dans une société de seconde zone, car les problèmes du quotidien dans les foyers sont beaucoup plus violents qu’au sein de la société ou de la famille, et bien malgré cela, le naufragé du cœur reste dans ce milieu de sous catégorie humaine… le seul sans doute que la société ai trouvée… le parc a bestiaux !

     

    Comment soigner LE MAL ETRE du SDF ?

    N'est pas SDF qui le souhaite reellement...

     

    On donne à manger, surtout, car si le peuple à faim,… la révolte peu gronder ! On soigne l’ÊTRE…

     

     Même si l’estomac est plein, est-ce là tout ? Que reste t’il ? LES MAUX, le mal être, mais ça, c’est une autre histoire… que nos politiques, NOUS, en terme Grec - polis (en grec ancien πόλις / pólis ; « cité » dans l'étymologie latine « civitas » ; au pluriel poleis) – devront régler car contrairement a ce que l’on croie, ce n’est pas propre a tous les pays et dont les pays dit pauvres, pour certains ne comportent même pas cette aberration de notre vison de notre société…

    N'est pas SDF qui le souhaite reellement...

     Contrairement à ceux que certains voudraient nous faire croire,  notre structure Française venant de la civilisation Grecque et de civilisation Romaine, la société est NOUS, la société est SDF, la société est France, à nous de faire en sorte que SDF ne soit pas une sous categorie de la société Française, que l’on visite, que l’on nourris comme des animaux dans un Zoo, mais comme des Citoyens à part entière, comme nos frères et nos soeurs… http://fr.wikipedia.org/wiki/Polis  je cite « Comme le formulait Aristote, la cité est un groupe …/… réunis par un choix - proairésis - de vie commune. Cette vie commune est assurée et consolidée par la référence à un même passé mythique, à des héros communs, à des rites et des lois intégrées et partagées.

    Alors, rappelons nous de la Gloire de la France et de nos ancêtres, de notre famille et que quelque part, des frères et des soeurs souffrent en silence... résistent à la douleur physique et morale...

    Merci à tous ceux qui les aident...


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :